Les religions au Japon

Les religions au Japon

Les religions font partie intégrante de la culture du Japon. Les nombreux temples ou sanctuaires présents à quasiment chaque coin de rue de ses villes masquent cependant une réalité qui nous semble complexe à apréhender.

Que ce soit pour le shintoïsme ou le bouddhisme, le principal but est le respect de la nature et des esprits. Ces religions se basent également sur la recherche de la sagesse.

20 choses à savoir sur les sanctuaires shinto

20 choses à savoir sur les sanctuaires shinto

Vous avez déjà visité des sanctuaires shinto au Japon. Ceux-ci, jinja en japonais, sont éparpillés dans tout le pays. Cela montre combien le shintoïsme est profondément enraciné dans la vie des gens.

Le développement du bouddhisme japonais

Le développement du bouddhisme japonais

Le 8e siècle était une époque d'une sérieuse crise sociale qui a ouvert la voie au syncrétiseme du bouddhisme et du culte traditionnel. Il a déterminé ainsi le caractère fondamental des religions au Japon. C'est une véritable révolution qui s'est produite en réduisant les puissants clans des provinces au statut de simples subordonnés.

Histoire du zen au Japon

Histoire du zen au Japon

La caractéristique du courant ZEN est de vouloir trouver à travers le recueillement la nature du Bouddha ou la Vérité innée à chacun. Introduit en Chine au début du 6e siècle, sa propagation au Japon vers la fin du 12e siècle a modelé au moins partiellement le caractère de la culture japonaise d'aujourd'hui.