Jardins japonais : les 5 à ne pas manquer au Japon !

Jardins japonais : les 5 à ne pas manquer au Japon !

Les jardins japonais sont conçus pour être contemplés, comme de véritables peintures. Ils ont pour essence même de magnifier la nature et répondent à des principes fondamentaux tels que le symbolisme, la miniaturisation ou la capture de paysage en intégrant à la composition du jardin des éléments qui lui sont extérieurs comme une montagne ou un immeuble.

Ce que nous disent les jardins zen

Ce que nous disent les jardins zen

Cosmos miniaturisé, le jardin évoque l'immuable plutôt que les cycles du temps. Il éveille à la connaissance du monde celui qui le contemple chaque jour. Au fil des siècles, son caractère d'agrément a supplanté sa dimension fabuleuse et magique.

Le jardin sec du temple Shô Den Ji

Le jardin sec du temple Shô Den Ji

Le temple zen Shô Den Ji a été consruit dans le centre de la ville de Kyôto vers le milieu du 13e siècle, mais c'est à l'époque Edo qu'il a connu la prospérité. C'est ainsi que son jardin sec a été construit au 17e siècle. Une de ses caractéristiques est que l'on voit au loin le mont Hiei, au delà du mur.

Les 3 types de jardins japonais

Les 3 types de jardins japonais

Le jardin japonais est une représentation fidèle de la nature, transmettant une image simple et non altérée . Il se positionne donc en contraste avec le jardin à la française qui lreflète des formes plus géométriques. Il existe 3 différents styles de Jardin japonais : Tsukiyama, Karesansui et Chaniwa.