Organiser un voyage écolo au Japon, les conseils

Organiser un voyage écolo au Japon, les conseils

Pour votre voyage au pays du soleil levant, découvrez quelques préparatifs à ne pas négliger pour profiter pleinement de vos vacances. Allant du visage, du budget, de l’hébergement, ces conseils vous seront indispensables pour un séjour bien préparé.

Vous avez le choix entre les différents types d’hébergement au Japon, à savoir les maisons traditionnelles pour une immersion totale dans la culture nipponne, les ryokan ou ces auberges à la japonaise, les auberges de jeunesse pour faire des économies énormes ainsi que les hôtels du type occidental.

Pour les personnes qui organisent elles-mêmes leur séjour écologique, il est important de prévoir le type de transport à utiliser pour les différents déplacements à travers les villes.

Sakurai Japanese Tea Experience : dégustation de thés à Tokyo

Sakurai Japanese Tea Experience : dégustation de thés à Tokyo

C’est dans le bâtiment Spiral d’Omotesando, que Sakurai Japanese Tea Experience, a déménagé de son emplacement original de Nishi-Azabu. L’espace intime a été conceptualisé et produit par le fondateur de Simplicity (le même que Yakumo Saryo), Shinichiro Ogata, pour composer un magasin compact vendant des thés saisonniers innovants, une salle de torréfaction pour la hojicha maison et une maison de thé pouvant accueillir huit personnes.

Au Japon, péchez votre propre poisson dans un restaurant

Au Japon, péchez votre propre poisson dans un restaurant

Ce restaurant situé à Tôkyô, Shinjuku, vous propose une expérience bien originale : attraper son propre dîner. Zauo est en fait une chaîne de d’izakaya (bars japonais) basés dans les régions du Kantô, Kansaï, de Kyûshû et de Tôkai. Tous suivent le même principe ; en rentrant, on se voit donner une canne à pêche ainsi que quelques appâts, et c’est au client de jouer.

Kyôto : Le Ryôanji et son célébrissime jardin zen

Kyôto : Le Ryôanji et son célébrissime jardin zen

Ce temple est extrêmement célèbre pour son jardin sec, dont le génie réside dans le fait que l'on ne peut voir toutes les 15 pierres qui le constituent, quelque soit l'angle duquel on le regarde. Il en manque toujours au moins une !